Allem voran die Musik

Tabachnik offre non seulement au lecteur un regard sur les coulisses de la création de la musique classique musicale, il lui ouvre également ses propres rélfexions sur le cosmos. Ce point de vue intérieur révèle un questionnement sur comment un artiste peut aujourd'hui encore se positionner avec sens entre sa propre liberté, le goût du public, la dimension artisanale de l'art et la revendication à une dimension métaphysique de la musique. Sans fard et avec honnêteté, le lecteur peut suivre Tabachnik dans sa lutte pour trouver de nouvelles musiques tant d'un point de vue esthétique et artistique que personnel. (Désirée Mayer, Das Orchester, Juillet 2013)