Tabachnik à Montpellier

(Debussy, Malher)

Le chef obtient de très beaux moments et sait donner de la puissance sans tomber dans le bruit. La qualité des divers pupitres est bien sollicitée et ceux-ci peuvent être félicités. L'orchestre aime les bons chefs et sais donner à ceux qu'il apprécie et à la fin du concert sait l'en remercier. (La Marseillaise/L'Hérault du jour, 26 mai 2014)